• Laurent Bailly-Barthez

"La Formation coute cher ? Essayez l'ignorance !"

Vous trouvez que la formation coute cher ? Essayez l’ignorance ! : C’est à cette maxime souvent répétée dans mes (plus) jeunes années de CJD que je pensais à l’issue de l’excellente Formation Pathologies du Bâtiment, que #lejustetoit a suivi fin novembre aux côtés de mon collègue de Gaillac, Christophe Bergogne et sur les terres basques de notre cher Xavier Glyze.


Car en matière de lutte contre le changement climatique et d’appréhensions des problématiques Climat/Energie, nos ignorances collectives sont crasses, et le monde de l’Immobilier, plus particulièrement celui de la Transaction Immobilière, est loin de faire exception. Il faut dire que les sujets sont techniques, complexes, souvent imbriqués les uns dans les autres, et que l’on doute souvent de manipuler la bonne focale, les bons ordres de grandeur et la bonne temporalité …

Aussi, on ne peut que saluer l’initiative de la FNAIM et de son école supérieure de l'immobilier (ESI) d’offrir à tous les professionnels de la transaction immobilière, qu’ils soient adhérents ou pas, des formations comme Pathologies du Bâtiment, au sein de leur programme Copros Vertes. Oui, vous avez bien lu offrir car grâce à un financement par les CEE, ces formations sont gratuites pour tous, et entrent bien sûr dans les heures nécessaires au renouvellement de la carte professionnelle (Comme quoi, les « machins » contraignants ont du bon, pour peu que l’on fasse preuve de créativité). Alors, pourquoi s’en priver ?

On ressort la tête pleine de cette journée de formation forcément trop courte, qui prend le parti de traiter toutes les Pathologies du Bâtiment en les re-contextualisant dans le cadre des problématiques Climat-Energie et de la contribution indispensable du monde de l’Immobilier. Formation tout à la fois :

- Inquiétante : Y a du pain sur la planche, et peu de temps pour agir ! (notre face pessimiste et aquoiboniste)

- Stimulante : Y a des marges de progrès partout, et des actions immédiates à entreprendre ! (notre face optimiste et entreprenante)

- Mais surtout vaguement Décourageante : Ce ne sont ni les connaissances qui manquent, (tous les sujets sont désormais bien documentés) ni les moyens d’actions avec de nombreuses solutions techniques disponibles pour améliorer les performances des bâtiments neufs ou existants, mais … Y a des freins partout !

Autour de la table (la formation avait fait le plein, preuve qu’en proposant les bons outils, les professionnels sont au rendez-vous pour s’en saisir), quelques collègues à la limite du déni climatosceptique, mais pour la majorité d’entre nous, on peine surtout à déterminer le champ de nos responsabilités : Tant que les propriétaires/copropriétaires/locataires/acquéreurs (rayer la mention inutile, s’il y en a) ne bougeront pas, quels sont mes moyens d’action ?

En réalité, nous souffrons ici d’un complexe de légitimité, le fameux syndrome de l’imposteur : Qui suis-je pour porter une parole sur les questions Climat/Energie ? Or, force est de constater que nous faisons preuve d’une pudeur bien sélective, car je ne suis pas sûr d'être toujours au top de toutes les questions juridiques, financières, administratives ou techniques auxquelles je suis confronté au quotidien, sans que cela n’entrave mes choix ou mes actions. Avancer dans un environnement incertain et incomplet ? Une banalité de nos vies professionnelles !

Aussi nous avons tous, avec notre niveau de compétences du moment, un rôle à jouer pour être acteurs de la lutte pour le changement climatique :


  • Professionnels de l’Immobilier, formons-nous aux questions Climat/Energie, acculturons-nous par nos lectures et nos rencontres, et entourons-nous de vrais spécialistes, pour être, dans ce domaine comme dans tous les autres, les Tiers de Confiance dont nos clients ont besoin.

  • Acquéreurs, Locataires, n’hésitez pas à être exigeants avec nous dans vos demandes, c’est par l’expression des besoins de l’usage que les lignes bougent.

  • Propriétaires, Bailleurs, challengez-nous, exigez de nous d’être autant formés sur les questions Climat/Energie que sur les autres sujets et d’être à vos côtés des forces de propositions, pour anticiper les mutations de vos biens plutôt que de les subir sous la pression des nouvelles attentes et de nouvelles règlementations !


Faire progresser #lejustetoit sur la voie d’un meilleur alignement éco-conscient au bénéfice de toutes les parties prenantes … trajectoire en cours !


0 commentaire